Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'habit ne fait pas le moine [Lylia-Shin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'habit ne fait pas le moine [Lylia-Shin]   Mer 15 Avr - 20:22

Le soleil levant dorait le ciel tout en réchauffant doucement Lylia alors qu’elle déambulait dans les rues de la ville. Elle sautillait sur les pavés, se concentrant pour ne pas poser les pieds sur les jointures, et regardait les passants qui avançaient avec une hâte et un sérieux incongrus. N’avaient-ils pas compris qu’ils étaient morts et qu’il n’était plus nécessaire de se presser pour tout faire avant le moment fatidique ? Elle ne savait pas quoi faire mais elle savait ce qu’elle ne ferait pas : demander de l’aide à des personnes aussi stupides – et de toute façon, elles auraient été trop pressées pour aider une petite fille comme elle–. Lylia décida de se diriger vers un endroit bondé, peut-être y aurait-il là-bas un être doué d’une étincelle d’intelligence, songeait-elle.

Après quelques détours, elle arriva dans une grande place, ce qui la satisfaisait. Elle s’assit sur le rebord de la fontaine et commença à observer. Elle observa la foule passer devant elle sans s’arrêter, elle était ignorée de tous. Même un mendiant arrivait à obtenir plus d’attention ! Au moins, elle était sûre que la personne qu’elle irait voir ne serait pas un de ces êtres remplis de cette horripilante pitié puisqu’il n’y en avait pas. Sur cette réflexion une analyse plus fine débuta : qui serait sa cible ?

Le premier passant sur lequel elle posa toute son attention était un homme singulier. Lylia sut immédiatement que c’était la bonne personne. Il ne semblait pourtant pas apte à enseigner les rudiments de ce monde mais l’instinct de Lylia ne s’y trompait pas : il en était capable. Il était différent des autres êtres ternes qui défilaient dans la place. Ses vêtements semblaient avoir pour but de représenter toutes les couleurs de l’arc-en-ciel : de l’écharpe bleu, au pantalon rouge en passant par le pull vert… Elles étaient toutes là ! Peut-être avait-il un problème de vision ? Ou bien était-il tout simplement excentrique ? La jeune fille allait bientôt le savoir. Elle sauta de la fontaine et se dirigea avec joie vers cet homme.

Plus elle s’approchait, plus elle apercevait des détails qui confirmaient son opinion. Sa démarche tranquille rassura tout d’abord Lylia sur le fait qu’elle pouvait aller lui parler sans crainte de le déranger en pleine affaire. Elle observa, peu après, que ses chaussures étaient usées, signe évident qu’il s’agissait d’un grand marcheur. Elle en déduit tout aussi rapidement qu’il avait du traverser le pays en long et en large et qu’il serait donc capable de lui présenter chaque recoin s’il acceptait de voyager avec elle. Son visage était détendu et affichait un sourire bienheureux. Quoi de plus enchanteur ? Cela prouvait tout simplement qu’il était habitué à la vie – enfin à la mort – dans cet endroit ! Le dernier détail qui enleva tout soupçon de l’esprit de Lylia fut ce qu’il tenait en main : une fleur. Mais attention, pas n’importe quelle fleur. Elle était en harmonie – si on peut utiliser ce mot avec toutes ces couleurs – avec sa tenue : il s’agissait d’une fleur arc-en-ciel ! La veille, Lylia avait découvert à quel point les fleurs pouvaient aider dans ce monde, alors aujourd’hui plus  de doute. « Si les fleurs violettes indiquent le chemin, les fleurs arc-en-ciel indiquent les personnes qui vont nous aider », pensa-t-elle.

Elle allongea le pas afin de rejoindre l’inconnu avant qu’il ne disparaisse dans une des ruelles alentours mais, dans sa précipitation, heurta un jeune homme et, sa frêle carrure de petite fille ne résista pas au léger choc subi, elle tomba par terre. Celui-ci avait visiblement grand besoin d’un rendez-vous chez le coiffeur. Avoir les cheveux mal coiffés et complètement ébouriffés passe encore mais lorsqu’ils deviennent longs au point de gêner la vue, il faut faire quelque chose ! Elle se releva avec hâte et s’excusa rapidement sans prêter la moindre attention au garçon qui venait de la bousculer, ses excuses ou toute autre réaction lui importait peu car elle avait mieux à faire. Elle était prête à rattraper le retard du à cet idiot mais, tel un arc-en-ciel qui s’évanoui dans le ciel, l’homme qu’elle poursuivait avait disparu. Quelle poisse !

Ses idées se mirent très vite en place ; en à peine une seconde elle avait abandonné l’idée de retrouver sa première cible et avait choisi la suivante : le garçon qui venait de gâcher sa chance ! Elle saisit fermement son T-shirt et le déchira légèrement en bas, à droite puis courut rattraper le jeune homme. Lorsqu’elle arriva à son côté, elle ressemblait à une petite fille triste et à force de « Monsieur ! » il finit par se retourner. Sa technique pour recueillir des informations commençait.

« Lorsque vous m’avez bousculé tout à l’heure, j’ai déchiré mon haut » commença-t-elle sur un ton de petite fille, ne voulant pas paraître agressive en lui reprochant quelque chose. « Mais, en fait, comme je suis nouvelle ici, je n’ai rien. Je n’ai pas de vêtements de rechange et personne pour m’aider. Je ne sais même pas où en trouver… »

Une étincelle apparut dans ses yeux alors qu’elle prononçait cette dernière phrase. Le garçon n’avait pas l’air d’une brute et il n’allait pas s’offusquer pour la première demande qu’elle allait lui faire.
« Comme tu m’as fait tomber, à toi de m’en offrir un ! » lança-t-elle d’un air joueur.
Revenir en haut Aller en bas
Shin

avatar

Espèce : humain
Messages : 123
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [Lylia-Shin]   Mer 15 Avr - 22:11

Déjà le matin ? Shin n'avait pas l'impression d'avoir dormi aussi longtemps. Faut dire que ces derniers temps il ne dormais pas beaucoup, il passait presque tout son temps à s'entrainer, au grand plaisir de son katana puisque celui-ci restait hors de son fourreau du matin au soir. Du coup il n'y a pas eu de problèmes d'éclairs qui fusent depuis un moment.

Enfin bref, pour une fois Shin, ou plutôt son ventre, avait décider de stoppé un peu l'entrainement. En effet depuis le début il ne s'alimentait que du strict minimum pour ne pas trop ressentir la faim. Ainsi il était reparti vers la ville afin de se prendre un bon gros déjeuner.

Il s'avançait dans les rues de la ville afin de trouver un endroit pour manger un petit quelque chose. Le soleil lui faisant face, il plissa les yeux par réflexe ce qui l’empêcha de distingué correctement son environnement.

Il sentit alors un léger choc et mis sa main devant ses yeux afin de voir ce qu'il venait de se passer. Une jeune fille était au sol et Shin comprit qu'elle était tombée après leur légère collision. Il lui tendit la main tout en s'excusant, complétement confus. Mais la jeune demoiselle se releva vite et partit après s'être excuser, ne prêtant pas du tout attention à Shin. * Sympa, j'ai l'impression d’être l'homme invisible là...*

Il reparti les mains dans les poches, la tête baissée observant le sol afin de ne pas faire face à l'aveuglante lumière du soleil. Perdu dans ses pensées, il se demandait comment il pouvait acquérir encore plus de forces, comment rivaliser avec la Vie.

-"Monsieur !"

Il sortit vite de ses songes, se retourna presque aussitôt avant de se retrouver devant la jeune fille qui semblait avoir essayer de l'appeler plusieurs fois. Elle lui expliqua qu'elle était nouvelle et que son haut fut déchiré par leur petit accrochage.

-"Comme tu m’as fait tomber, à toi de m’en offrir un ! "

Elle ne manque pas d'air celle là dis donc. Elle ressemblerait presque aux petite pestes princesses à qui on dit toujours oui et à qui on cède les caprices. Shin sourit et rapprocha son visage de la jeune fille tout en secouant son index de gauche à droite.

-" Non non non, depuis quand est ce que les enfants ordonnent ? Il faut toujours demander petite, ne jamais exiger. Tes parents ne t'ont jamais appris ça ?"

Il se redressa et remis les mains dans poches en continuant de sourire même si une pensée triste lui traversa l'esprit. * Comment ça se fait qu'une gosse soit là ? La pauvre, pourquoi a t'il fallu qu'elle meure aussi jeune...*

-" Bien je parie que tu es toute seule, donc suis moi je vais me chercher un truc à manger et après on verra pour t'acheter un nouveau haut si tu es gentille."

Bien qu'on aurait dis qu'il la connaissait, Shin n'avait jamais vu cette fille, il agissait juste sans réflechir, de la façon la plus naturelle qui soit.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [Lylia-Shin]   Mar 12 Mai - 0:49

Lorsque le garçon qui lui faisait face commença à approcher son visage du sien, Lylia sut immédiatement qu’elle avait fait une erreur. Certes elle ne pensait pas réellement qu’il allait accepter – cette demande avait été faite avant tout pour le tester et aussi pour s’amuser car observer les réactions d’une personne prise au dépourvu est toujours extrêmement divertissant – mais elle ne s’attendait pas à se faire réprimander comme une petite fille en faute. Lylia savait qu’elle était en tort, elle n’avait pas agi correctement, elle devait l’avouer. C’est pour cela que sa tête se pencha honteusement vers le sol avant même que les paroles furent prononcées et qu’elle se laissa gronder sans broncher.

Pourtant, dès qu’il prononça la dernière phrase, elle releva la tête, les yeux plein de colère, mais il avait déjà détourné le regard. Les mains dans les poches, il continua son chemin sans se rendre compte de la fureur qu’il venait de provoquer dans l’esprit de Lylia. Effectivement, dès qu’elle avait entendu « Tes parents ne t'ont jamais appris ça ? », ses pensées se mirent à bouillonner. Ses parents ne lui avaient jamais rien appris, elle n’avait pas besoin d’eux pour se débrouiller et apprendre à se comporter correctement. Et voilà qu’un inconnu venait lui dire ce qu’elle savait depuis toujours : ses parents étaient des incapables ! Comment auraient-ils pu lui apprendre une chose aussi complexe que la politesse ? La haine qu’elle contenait envers ces êtres qui avaient eu le malheur de donner naissance à elle et à sa sœur, puis de les oublier lâchement par la suite, n’avait fait que croître à travers les ans et éclata dans son esprit à l'instant même où la phrase retentit.

Elle était immobile, fixant d’un regard noir le dos de l’inconnu qui s’en allait tranquillement comme si elle s’apprêtait à lui ôter la vie pour les paroles qu’il venait de prononcer par mégarde, tous les muscles tendus, lorsque celui-ci se retourna d’un coup et l’invita nonchalamment à venir manger avec lui puis chercher un vêtement. Face à cette réaction parfaitement inattendue, la haine de Lylia s’effaça. Elle semblait même n’avoir jamais existé. Lylia pencha légèrement la tête sur le côté droit en esquissant un léger sourire puis sautilla le rejoindre. Elle marcha joyeusement à ses côtés en silence pendant un moment, elle s’y sentait bien, heureuse. Ce sentiment de bien-être l’intriguait car au premier abord elle considérait ce jeune homme comme un abruti, un bon à rien, et pourtant elle était bien, elle se sentait protégée par une aura bienveillante. Elle prit quelques secondes pour lever la tête et observer son visage. Sous la masse de cheveux broussailleux, elle aperçut des yeux d’un vert étincelants portant un regard profond droit devant lui, comme si au lieu de voir les quelques mètres devant ses pieds, il contemplait un monde bien plus lointain. Devant ce visage elle craqua et se promit d'être gentille plus pour lui faire plaisir que pour obtenir un vêtement.

Son analyse fut brusquement arrêtée lorsqu’elle trébucha sur une pierre. Cela provoqua un léger déséquilibre mais elle parvint à rester debout et elle continua sa marche silencieuse. Elle n’osait pas parler à cet inconnu et pourtant dans un élan de folie, elle glissa sa main dans la sienne. Elle sentit comme un courant électrique traverser son corps mais elle ne lâcha pas la main pour autant. Elle-même n’en connaissait pas la raison et se disait que c’était juste par peur de tomber de nouveau et pourtant c’était bien plus que cela. Elle lui avait pris la main pour se rassurer car elle sentait en lui une personne protectrice face à ce nouveau monde, un grand-frère. Il ne l’intimidait pas le moins du monde mais elle le respectait pour avoir réussi en une phrase à détruire la colère qui l’animait, s’il pouvait faire cela alors il ne pouvait s’agir que d’une personne merveilleuse. Annihiler la colère est un talent que tout le monde devrait posséder et que personne ne détient.

Elle se décida donc à briser le silence. Après une longue et profonde inspiration, elle demanda à son inconnu son nom, tout en essayant de cacher l’inquiétude qu’elle avait à briser le lourd silence qui s’était tranquillement installé. Sa voix tremblait légèrement mais elle arborait un fier sourire lorsqu’elle posa cette question si banale : « Dis, comment tu t’appelles ? »
Revenir en haut Aller en bas
Alice
Admin - Esprit de la Vie - Gérante Antre Magique
avatar

Espèce : Ombre
Messages : 503
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : Regarde derrière toi, et tu auras la réponse...

MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [Lylia-Shin]   Lun 22 Juin - 12:02

UP pour Shin

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice
Admin - Esprit de la Vie - Gérante Antre Magique
avatar

Espèce : Ombre
Messages : 503
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : Regarde derrière toi, et tu auras la réponse...

MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [Lylia-Shin]   Jeu 25 Juin - 14:36

RP en PAUSE jusqu'au retour de Shin

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine [Lylia-Shin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'habit ne fait pas le moine [Lylia-Shin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'habit ne fait pas le moine. [Self-Murder]
» L'habit ne fait pas le moine... [Pv: Chatiel] [SPOILERS!!!]
» Si l'habit ne fait pas le moine, le chapeau fait-il le mage ?
» L'habit ne fait pas le moine... ou un truc du genre. [Pv Akihiko]
» L'habit ne fait pas le moine. [Twan] // END.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre vie et mort :: Dinas marwolaeth :: Place centrale-
Sauter vers: