Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le rythme endiablé de la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Cross



Espèce : Humain
Messages : 42
Date d'inscription : 25/08/2015
Localisation : dans une tombe...

MessageSujet: Le rythme endiablé de la vie   Dim 18 Oct - 16:14

Petit message:
 

Plus rien. Simplement plus rien. J'étais arrivé dans cet endroit plus... Attrayant.
J'observe, des rues, des allées et venu sortant des bâtiments. C'est tellement vivant ici..beurk. Aucun masque, seulement les vêtements que je portais le jour de ma mort. Enfin, je crois... Je ne suis plus très sûr. J'étais arrivé dans cet espace inconnu, j'avais simplement fermé les yeux, enroulé autour de ma pelle, dans cette salle où je travaillais. Disons plutôt m'amuser. Mais bref, ceci est un détail de l'histoire. J'avais donc réouvert mes yeux à ma grande surprise et j'étais là, allongé sur le sol en position fœtal, j'ai pu remarquer une ville. Enfin, ce que je pense être une ville. J'étais donc entré et me voici là. Sur cette place a observer les vivants.

Plein de questions me viennent à l'esprit. Est-ce le résultat d'une chute de dictionnaire sur mon crâne ? Comme cette fois à la bibliothèque..Ou est-ce simplement une overdose de n'importe quel produit qui peut nous provoquer une overdose ? OU ! Encore plus compliqué, est-ce le résultat d'une vie que je n'avais pas vu défiler, étant dans le coma pour je ne sais quelles raisons. Mais à ce moment pourquoi étais-je allongé sur le sol, dans le froid et à l'extérieur d'une ville.

Attendez une seconde ! Cela veut dire que la mort m'a encore rejeté ? Que je ne peux pas atteindre le stade que j'ai fait passer à des milliards de gens ? Bon peut être pas des milliards, mais beaucoup ! Pourquoi moi ? Suis-je si insignifiant pour toi, Ô douce et belle mort? Où m'as-tu simplement oublié ? Quoiqu'il en soit, je suis ici, entouré de personnes vivantes et non mortes. Heureusement que j'ai Pupuce, seule, elle peut comprendre mon désarroi face à ce qui m'arrive.
Je m'assois sur le bord de ce qui me semble être une fontaine pour mieux réfléchir. Ce n'est pas mon truc de me prendre la tête, mais comprenez-moi ! Je suis mort, enfin, je pense, je ne sais plus. Je me suis bien fait empalé par un prisonnier? Ou est-ce la fin d'un cauchemar hyper réaliste et hyper nul ? Enfin pas si nul...

Une musique grimpa à mes oreilles. Musique..Musique! Mais à quoi bon me tracasser la tête ! Je ne suis pas ce genre de type à réfléchir à tout et n'importe quoi ! Acceptons ce qui se passe et délirons tous ensemble !
Je pris Pupuce et me mis à danser sur la place. Des regards ? Qu'importe, je sais que je ne suis pas très bon danseur. Suivons ce rythme endiablé et amusons-nous ! Je réfléchirais au gros du problème plus tard !

De l'extérieur, la scène doit être sacrément drôle, une homme dansant avec une pelle sur un rythme endiablé de rock. Je ne sais pas qui à mi la musique, mais ses goûts laissent un peu à désirer. Mais j'aime bien la mélodie quand même, malgré que ça ne vaut pas un petit morceau tragique de Chopin.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La mort, c'est comme les pelles, faut l'embrasser langoureusement...même si maintenant je n'oserais jamais

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
As de Pique
Moderateur


Espèce : Humain
Messages : 21
Date d'inscription : 10/08/2015
Localisation : A bon port.

MessageSujet: Re: Le rythme endiablé de la vie   Lun 26 Oct - 20:34

Ça ne faisait que quelque jours que j'étais là, pourtant la routine s'était déjà installée : tout les soirs je passais dans un bar, un whisky, puis un deuxième, et c'est finalement toujours au troisième que je quittais les lieux, ennuyé de perdre de mon temps et de mon argent à boire. Mais je ne me plains pas, ça ne m’apportera rien de toutes façons, et je n'en eu pas le temps. Je venais à peine de sortir du bar quand j'entendis de la musique, je n'étais pas fan en général, mais celle ci me déplaisait particulièrement, et pourtant c'est sur cette musique que quelques rues plus loin, un homme dansait avec... Une pelle ? Je me limitais, mais je pensais que lui ne devait pas s'être limité à trois verres, de plus il s'offrait en spectacle avec un niveau de danse assez faible. Je trouvais ça amusant, mais plus qu'amusant absurde, en règle générale j'aurai pu penser qu'on a qu'une vie, mais ici cette excuse n'était plus valable. Les gens autour de lui se moquaient, libre à eux, ils n'avaient pas non plus l'air brillant à le regarder, amusés et abrutis devant cette scène. J'avais mon katana en main, je le regardais du coin de l’œil... Hors de question, je ne danserai pas seul avec un bout de métal, fusse-t-il mon seul compagnon durant mon premier vivant. Mais c'est alors que j'eu une toute autre idée, si il dansait avec sa pelle savait-il se battre avec elle ? Autant aller lui demander, je n'avais rien à perdre, et il pourra toujours me renseigner sur cet endroit et notre fonction ici si il en sait plus que moi. Je m'approche de lui, un sourire de défi aux lèvres :

"Tu sais danser avec ta pelle, mais pourrais-tu t'en servir comme arme ? C'est un simple défi, si tu n'es pas du genre à te battre pour le plaisir, on peut toujours faire un concours de boisson, mais pour en être à danser avec ta pelle je pense que tu commencerai avec un handicap."

Un sourire se dessinait sur mes lèvres, ce n'est pas dans mon genre de plaisanter, mais je ne veux pas passer pour un abruti qui ne veut que de la violence, j'aime les combats mais ma tête n'est pas vide tout de même.

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice
Admin - Esprit de la Vie - Gérante Antre Magique


Espèce : Ombre
Messages : 503
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : Regarde derrière toi, et tu auras la réponse...

MessageSujet: Re: Le rythme endiablé de la vie   Sam 14 Nov - 11:01

UP pour Aaron

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Cross



Espèce : Humain
Messages : 42
Date d'inscription : 25/08/2015
Localisation : dans une tombe...

MessageSujet: Re: Le rythme endiablé de la vie   Sam 14 Nov - 11:40

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Un homme assez.. Disons élégant, me tira de ma charmante danse endiablée sur cette musique rythmée. Pupuce et moi. L'harmonie parfaite. Le parfait d'une simple et douce, pourquoi se poser autant de questions. Un jour, ton heure sonnera, ce qui, en passant, est mon cas, alors pourquoi atteindre un objectif si haut pour retomber si bas ?
L'homme aux cheveux blancs... Attendez, c'est la mode cette couleur ? Un "ancien" collègue avait lui aussi les cheveux blancs, Blanchette, je l'appelais. Un grand nationaliste américain, cet être plein de vitalité. Mais bon passons, il m'embêter. Celui devant moi, avait donc les cheveux blancs ,et était assez grands. Du moins, plus que moi. Il semblait si lugubre dans son visage, vêtement et expression. Quel dommage ! Se lamenter de la mort peut-être? Mais c'est ridicule. Un katana dans la main, il s'était mis a sourire ? Il voulait me tuer ? Car je dansais au milieu d'une place nulle et sans intérêt ?
D'ailleurs, pouvait-il me tuer ? Suis-je vraiment mort ? Nous serons tout ça dans ses paroles ? Sortis de mes pensée tumultueuse, je n'entendis que brièvement la fin de ses paroles.

"... faire un concours de boisson, mais pour en être à danser avec ta pelle, je pense que tu commencerais avec un handicap."

Boire ? Boire à en crever ? Mais je sais faire, mais pourquoi dit-il que je vais avoir du mal parce que je danse ? Me connaît-il au point de deviner ma tolérance à l'alcool ? Il se trompe, je suis très loin de ses amateurs de bar carburant à la bière. Le fixant dans les yeux, je me mis à rire, toujours ma chère pelle à la main. Challenge Accepted!

"Hello gentleman blanc, je ne suis pas si handicapé que ça, actuellement sain d'esprit, je peux te battre quand je veux"

Un grand sourire sur le visage, j'attendais sa réponse, observant mon public de quelque minute s'en aller pour certain et intrigué pour d'autre, par ma conversion avec l'homme blanc. Hahaha! Pensait-il vraiment me battre ? J'ai passé une partie de ma jeunesse dans des soirées morbides, avec substance inaproprié? Une petite partie, hein ! Parce qu'après j'étais trop occupé dans cette prison à m'occuper des cadavres. J'adooore faire ça. Ça me manque tellement. Mon regard se plongea de nouveau dans les yeux de mon interlocuteur, il avait l'air d'un de ses tueurs que j'ai pu rencontrer dans mon job, et peut-être même à celui qui m'a planté dans mon bureau, enfin ma morgue. Bureau, morgue c'est pareil. "Le local où je travaille".

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La mort, c'est comme les pelles, faut l'embrasser langoureusement...même si maintenant je n'oserais jamais

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
As de Pique
Moderateur


Espèce : Humain
Messages : 21
Date d'inscription : 10/08/2015
Localisation : A bon port.

MessageSujet: Re: Le rythme endiablé de la vie   Mar 22 Déc - 17:13

"Hello gentleman blanc, je ne suis pas si handicapé que ça, actuellement sain d'esprit, je peux te battre quand je veux"

"gentleman blanc" rien que ça. Je ne pense pas avoir tant l'allure d'un "gentleman" mais venant d'un personnage aussi étrange que celui là, peu de choses m'auraient étonnées. Cet individu était énigmatique, bien qu'amusant ; se déclarer "sain d'esprit" alors qu'on dansait avec une pelle... Quelle blague, et quand bien même aurait-il été sain d'esprit pour danser avec elle, je ne demandais qu'à le voir sous l'emprise de l'alcool ou de toute autre chose pouvant s'apparenter à de la drogue.

"Gentleman hein ? Appelle moi donc As de pique, c'est ce que tout le monde fait, et il te faudra bien mon nom si tu voudras prendre ta revanche un jour."

Puis, me rappelant qu'il n'avait pas dit s'il voulait se mesurer à moi dans un combat physique ou dans un concours de boisson, j'analysais rapidement sa réponse ; je lui avait parlé d'handicap en cas de concours de boisson, et pas en cas de combat, de plus, l'hypothèse qu'il se serve de sa pelle comme d'une arme était peut-être originale, mais surtout tirée par les cheveux. Ma main droite portant mon katana, je passais mon pouce au nouveau du manche alors que le reste de ma main était au niveau de la lame, comme pour sceller mon arme. Malgré moi, un sourire certain s'affichait sur mes lèvres ; cette idée de duel m'amusait au plus au point, même si c'est dans des circonstances à peine différentes que j'avais trouvé la mort... Peu importait, maintenant "j'étais en vie".

"Hé bien, voyons lequel de nous deux tient le mieux l'alcool." disais-je, comme pour m'assurer de la nature du défi.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Cross



Espèce : Humain
Messages : 42
Date d'inscription : 25/08/2015
Localisation : dans une tombe...

MessageSujet: Re: Le rythme endiablé de la vie   Mar 22 Déc - 22:05

As de pique. Comme les cartes de poker. As de trèfle, cœur, pique ou carreau. Drôle de nom, surement un surnom, ou alors il a des parents, du moins avait des parents à l'imagination plus grande que ma propre connerie.
Une revanche ? On va donc jouer ! Un grand sourire illumine mon visage, même s'il était déjà pas mal présent. Il va avoir peur, j'ai un sourire de psychopathe en recherche de victime après minuit. Pourquoi je ne suis pas mort avec mon masque chéri ? Mais bref, passons. Ce n'est pas moi qui aurais besoin d'une revanche, ça se sera lui ! Je ne perds jamais un défi, et si je le perds, se sera en beauté ! Toujours se respecter et s'amuser, la seule et unique règle que je m'impose.

Mais pour qu'on l'appelle As, il devait être un As en partout ! Cette blague étant faite, je vais quand même me méfier, perdre face à un chapeau haut de forme serait ridicule, mais... Amusant. Mais je ne perdrais pas ! Pour l'honneur de Pupuce et de toute les tombes que j'ai creusé de mes petites mains! Cet homme n'a pas vécu la chute de 3 dictionnaires sur sa petite tête de cheveux blancs. Pour en avoir autant, il devait être sacrément stressé.

Qui tiendrais mieux la boisson ? Moi évidemment ! Non, je n'ai pas un ego surdimensionné, juste à la bonne taille, celle de mon cerveau caché au fond de cette boite crânienne.
"Challenge accepted! Moi s'est Aaron Cross, mais appelle moi Cross, ça serait bête que tu ne sache pas mon nom si par tout hasard, c'est toi qui me demandes une revanche"

À peine arrivé, déjà en train de m'amuser ! Je ne perds jamais de temps, c'est tellement bon d'être vivant. Enfin mort-vivant... Si un jour, on m'avait dit que je deviendrais un Zombie, je lui aurais sauté dans les bras pour le mordre pour vérifier son hypothèse. D'ailleurs est-ce que je vais me mettre a manger des cerveaux ? Comme dans tous ses films où les amateurs de chair humaine sont tout moche et dégueulasse, sois des beaux humains légèrement abîmés aux grandes cernes noires et à la peau livide. J'ai l'impression de faire ma description.

"En avant, Buvons !"

Je me dirige tout droit vers le vendeur de boissons le plus proche. Une question tourne dans ma tête. Boire oui, mais...

"...On commence léger ou on attaque a la source directement? Tu t'en sens capable L'AS?"

Un rire moqueur sortait de ma bouche, que j'étouffais discrètement. Ne lui faisons pas peur, malheureusement une partie de ma tête me disait de me taire car je ne tiendrais pas la moitié d'un verre. Défis relevés Pupuce!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La mort, c'est comme les pelles, faut l'embrasser langoureusement...même si maintenant je n'oserais jamais

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
Admin


Messages : 171
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : Dans ton pire cauchemar

MessageSujet: Re: Le rythme endiablé de la vie   Mar 22 Déc - 22:05

Le membre 'Aaron Cross' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' :

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Bienvenue chez les mort Invité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-vie-et-mort-rp.forumtwilight.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le rythme endiablé de la vie   Aujourd'hui à 2:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rythme endiablé de la vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débat : Votre rythme d'écriture
» Ayez le rythme dans la peau ; Maracasse
» 05. Country Roads, Take Me Home... [Désirée Cravy]
» Tic, Toc [RP Solo]
» Skinny love ღ 21/05 - 16h20

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre vie et mort :: Dinas marwolaeth :: Place centrale-
Sauter vers: