Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mort (adj.): état assez définitif incluant un cadavre [Shindoë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice
Admin - Esprit de la Vie - Gérante Antre Magique
avatar

Espèce : Ombre
Messages : 503
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : Regarde derrière toi, et tu auras la réponse...

MessageSujet: Mort (adj.): état assez définitif incluant un cadavre [Shindoë]   Mar 28 Juil - 18:42

Après avoir vérifié que Shindoë la suivait, Alice se dirigea vers la Porte. La fameuse Porte, menant au monde des humains. Autrefois fermée à double tour à cause de la disparition de l'Esprit de la Mort -qui était revenue en Mad Abelia par la suite-, mais que les Elus pouvaient à présent franchir comme bon leur semblait.

La Porte. Le nom était tout à fait approprié, car ce passage n'était rien de plus que cela: une bête porte à double battant, comme il y en avait dans le Temple Opposé. Aucun signe distinctif. Pourtant, lorsqu'Alice l'ouvrit, il n'y avait rien derrière. Enfin, rien...si l'on peut considérer qu'une épaisse brume légèrement luminescente soit quelque chose.

Faisant signe à la Russe de la suivre, la brune s'engagea dans le brouillard.

Laboratoire Mendelev - Russie, 2015

Peu à peu, la purée de pois blanche se clairsema pour laisser place à un couloir carrelé connu de Shindoë. Elles se trouvaient dans le laboratoire où cette dernière avait été entrainée, puis opérée. Seules subsistaient les loupiottes de sécurité, les grands néons blafards étant éteints. Il devait faire nuit. Leur arrivée n'avait déclenché aucune alarme, puisqu'elles étaient indécelables -et cela uniquement grâce à la présence de l'Esprit de la Vie, qui pouvait décider ou non d'être vue, et pouvait étendre cela à une autre personne. Devoir se cacher ne serait pas facile vu sa fonction.

L'Ombre suivit son instinct et longea le couloir sans produire un bruit sur le carrelage, ne prêtant pas attention aux caméras de sécurité qui, de toute façon, ne pouvaient pas les voir.

Une porte leur fit bientôt face. Les lettres Labo n°4 inscrites au pochoir noir au-dessus du battant tranchaient avec le blanc omniprésent. Verrouillée, bien entendu. N'étant pas en exercice de ses fonctions, Alice ne pouvait pas la traverser comme bon lui semblait. Un panneau muni d'un bloc de touches chiffrées situé sur le mur indiquait qu'il fallait la bonne combinaison pour entrer.

Elle se tourna vers Shindoë, le sourcil haussé:

-Dis-moi, tu te souviendrais du code? Si je casse ça, je vais déclencher l'alarme.

La Russe ayant subi ses opérations dans ledit laboratoire, elle se souvenait peut-être du bon code. Une seule erreur et la sirène se mettrait à hurler. L'Ombre ne pensait pas qu'une base aussi sécurisée permettrait une marge d'erreur.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shindoë

avatar

Espèce : Mutante
Messages : 15
Date d'inscription : 09/07/2014

MessageSujet: Re: Mort (adj.): état assez définitif incluant un cadavre [Shindoë]   Mer 12 Aoû - 19:06

Alice lui avait fait passer une porte, une bête porte, toute simple, dont l’ouverture menait à une énorme nappe de brume. C’était vraiment étrange, mais Shindoë avait déjà vu plus spécial encore. Après tout, n’était-elle pas dans une armure expérimentale capable de se déployer sur la totalité de son corps ? La russe sourit un peu, secouant la tête, puis suivit Alice, passant la porte.

Quelle ne fut pas sa surprise quand elle se retrouva en plein milieu du couloir central du laboratoire Mendelev, celui qu’elle empruntait quotidiennement pour les entrainements ou bien pour ces opérations inutiles et affreusement douloureuses. Shindoë inspira, se rendant compte avec stupéfaction que ce lieu lui faisait horreur.

La nuit devait être tombée, puisque tous les néons étaient éteints et qu’il n’y avait plus personne dans le couloir. En plein jour, ce lieu grouillait comme une fourmilière pleine, c’en était presque désagréable. Alors que là…ça donnait au lieu l’apparence d’un hôpital d’ex-URSS hanté par les milliers de patients victimes de quelque épidémie. Agréable.

Mais c’était comme si rien ne pouvait la détecter. La camera et le détecteur de mouvement ne la suivaient pas… Shindoë émit un sifflement agacé. Cette illusion commençait à l’énerver, mais à un point… Pourtant, elle suivit Alice sans protester, et ce jusqu’au Labo 4, le laboratoire le plus sécurisé de tout le complexe. La jeune femme s’arrêta devant, semblant réfléchir, puis se tourna vers elle.

-Dis-moi, tu te souviendrais du code? Si je casse ça, je vais déclencher l'alarme.

Shindoë leva les yeux au ciel :

-Je sais bien que c’est supposé être immersif, mais là, c’est ridicule. Tu le connais, alors débrouilles-toi. Et si tu ne le connais pas, va te plaindre à Dimitri, parce qu’il y a un bug dans ta conception.

Puis elle s’assit tranquillement par terre, bras croisés sur la poitrine, et adressa un regard moqueur à l’IA. Non, mais est-ce qu'elle avait l'air aussi stupide? Et puis à quoi cela pouvait-il servir, de continuer à jouer ce petit jeu? L'IA se rendait bien compte que ça ne prenais pas, zut!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice
Admin - Esprit de la Vie - Gérante Antre Magique
avatar

Espèce : Ombre
Messages : 503
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : Regarde derrière toi, et tu auras la réponse...

MessageSujet: Re: Mort (adj.): état assez définitif incluant un cadavre [Shindoë]   Mar 25 Aoû - 19:15

-Je sais bien que c’est supposé être immersif, mais là, c’est ridicule. Tu le connais, alors débrouilles-toi. Et si tu ne le connais pas, va te plaindre à Dimitri, parce qu’il y a un bug dans ta conception.

Alice claqua la langue contre son palais, agacée. C'est qu'elle commençait à lui casser les arpions, celle-là, avec son air condescendant! Et elle ne connaissait absolument pas ce fichu code, elle n'avait malheureusement aucune compétence en télépathie -elle ne pouvait donc pas l'extraire de la mémoire de Shindoë, ce qu'elle aurait d'ailleurs fait avec grand plaisir si elle en avait été capable.

Et évidemment, les Livres consignant la vie des âmes qui parvenaient à leur monde ne donnaient pas ce genre de minuscule détail.

Comme disaient vulgairement les humains: fait chier.

*Bon, ben pas le choix*, soupira mentalement la jeune femme en convoquant sa faux. Elle allait devoir ouvrir la porte avec les moyens du bord -chercher le code dans tout le bâtiment serait une perte de temps.

Plantant la lame sous un gond, dans la rainure entre la porte et le mur, la brune entreprit de faire levier en poussant de tout son poids sur le manche de son arme, prenant appui sur le mur pour ne pas se casser la figure. Les dents crispées par l'effort, elle ne lâcha cependant pas l'affaire avant d'entendre un gémissement métallique.

L'Esprit de la Vie força de plus belle, et au bout de longues minutes, les gonds cédèrent avec un bruit de fin du monde. La lourde porte s'effondra avec fracas, encore à moitié rattachée au mur par son verrou, et l'alarme se mit aussitôt à hurler, illuminant le couloir d'une lumière clignotante orange. Alice, qui avait été éjectée quand la porte avait cédé, se redressa en grimaçant et s'épousseta.

-Z'auraient dû faire encore plus bruyant, tiens, je suis sûre qu'ils entendent pas bien en Afrique du Sud..., marmonna-t-elle à part, avant de récupérer Shindoë par le bras. Ramène-toi.

Comme elle l'avait supposé, la table d'opération trônant au centre de la pièce aseptisée était occupée. Les veilleuses de nuit et la lumière produite par l'alarme permettaient de distinguer nettement les traits du cadavre, ou plutôt ce qu'il en restait.

Outre l'énorme trou à chaque tempe débordant de sang coagulé et de trucs non identifiables -provenant supposément du cerveau et de la boite crânienne- qui avaient refait la mosaïque juste à côté et qui engluaient les longs cheveux noirs, la décomposition commençait doucement à faire son œuvre malgré la tonne de conservateurs qui avaient dû être utilisés. Cependant, le rictus sardonique figé par la mort était reconnaissable entre tous, de même que l'allure générale du corps.

Une grande plaie en Y ouvrait le cadavre, exposant organes et...une étrange structure métallique noire qui n'avait rien d'humain.

-Ils ont essayé de la retirer, on dirait, remarqua pensivement Alice en notant la chair arrachée autour d'un élément de l'armure. Peut-être pour tenter de la réexploiter, qui sait. En tout cas, tu t'es pas loupée. Va falloir m'expliquer comment une simulation peut fonctionner dans un cerveau réduit à l'état de purée.

Des pas retentirent dans le couloir. Sûrement une flopée de gardes attirés par l'alarme et l'enregistrement vidéo montrant une porte s'arrachant toute seule de ses propres gonds...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shindoë

avatar

Espèce : Mutante
Messages : 15
Date d'inscription : 09/07/2014

MessageSujet: Re: Mort (adj.): état assez définitif incluant un cadavre [Shindoë]   Jeu 27 Aoû - 23:18

Alice émit un claquement de langue et lui adressa un regard peu amène, que Shindoë ignora superbement. Les états d’âme d’un vulgaire programme lui passaient largement au-dessus de la tête, mais elle imaginait bien les calculs qu’il devait être en train de faire pour essayer de rendre l’IA face à elle convaincante… Ce qui n’était pas des plus facile, vu le scepticisme de la Russe.

C’est alors qu’apparut entre les mains de la vis-à-vis de Shindoë une énorme faux, qui lui amena un nouveau rictus moqueur, avant que la porte ne s’arrache sous l’action de levier d’Alice, s’écrasant au sol dans un bruit de casseroles de l’Enfer. L’alarme se mit immédiatement à sonner, aussi stridente et désagréable que dans ses souvenirs, alors que la lumière épileptique commençait à clignoter. Il ne faudrait que quelques minutes pour que les gardes rappliquent.

Alice, qui s’était penchée pour reprendre ses forces, se redressa en grimaçant.

-Ramène-toi, lui ordonna t’elle en lui saisissant le bras, l’entrainant à l’intérieur du labo 4.

Le Labo 4. De mémoire d’homme, Shindoë n’était entrée là qu’une seule et unique fois, et pour cause : cet endroit servait de morgue à tout le personnel de classe D de l’édifice. Et elle ne connaissait personnellement aucun membre du personnel de classe D, excepté Sacha Efimovich Lubof, tombé au combat deux ans auparavant. Mais là, la lumière blafarde des LED illuminait un visage qui, bien que déformé par les os éclatés par la balle qui lui avait percé le crâne, lui était familier. Trop.

Le cadavre…c’était elle.

Une seconde, Shindoë resta figée devant la représentation d’elle-même ouverte comme une vulgaire vache, aux chairs arrachées dans le but d’en dégager l’armure et au crâne explosé, gisant sur cette table de fer, abandonnée là, à la corruption de la mort et de la décomposition, dont l’odeur douceâtre commençait à l’empoigner à la gorge.

-Ils ont essayé de la retirer, on dirait. En tout cas, tu t'es pas loupée. Va falloir m'expliquer comment une simulation peut fonctionner dans un cerveau réduit à l'état de purée.

Shindoë lui adressa un regard aigu, glacial.

-De qui tu te fous ?

Elle n’eut pas le temps de l’agonir d’arguments, l’indignation de voir sa propre image utilisée dans cette simulation stupide lui ayant littéralement coupé le sifflet. Le son de bottes militaires résonna dans ses oreilles bourdonnantes de colère, et elle se redressa, les longues lames qu’on lui avait greffé jaillissant hors de sa chair alors que l’armure de métal sombre l’enveloppait. Quiconque passerait cette porte allait le sentir passer, foi de Russe !

Un homme passa la porte, braquant sa torche sur le pseudo cadavre, et Shindoë se ramassa sur elle-même, bondissant sur lui dans une formidable détente.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice
Admin - Esprit de la Vie - Gérante Antre Magique
avatar

Espèce : Ombre
Messages : 503
Date d'inscription : 22/05/2010
Localisation : Regarde derrière toi, et tu auras la réponse...

MessageSujet: Re: Mort (adj.): état assez définitif incluant un cadavre [Shindoë]   Sam 24 Oct - 11:21

-Halàlà..., soupira Alice en voyant Shindoë bondir sur le garde qui venait d'entrer.

Décidément, la nouvelle âme avait décidé de lui causer du souci. Peut-être qu'un petit tour dans le Chaos la calmerait?

*A voir...*, songea la jeune femme en attrapant négligemment la russe par le col, la stoppant en plein vol. C'est qu'elle n'allait pas la laisser semer la zizanie dans les dates de mort des humains, fussent-ils aussi méprisables que ceux-là.

-Bon...on va rentrer avant que ne fasses n'importe quoi, déclara-t-elle en entrainant la morte avec elle, dépassant les gardes qui fouillaient la pièce de fond en comble pour tenter de débusquer -en vain- l'auteur de cette mauvaise farce.

-Comprends-moi, reprit-elle sur le ton de la conversation, comme si tout était parfaitement normal, je n'ai pas très envie que tu donnes plus de travail à Maddie. Et puis bon, le Chaos, c'est tout de même très surfait comme lieu de vacances, je ne suis pas certaine que tu apprécierais.

Tout en cheminant -sans laisser le choix à la brune-, l'Esprit de la Vie laissa l'air se troubler à nouveau, blanchir comme de la brume, et passa le portail les ramenant à leur monde. Puis elle s'étira. Elle était certaine qu'une grosse masse de travail l'attendait déjà.

-Bon, sur ce. A ta guise, Shindoë, de me croire ou non. Ca ne changera pas grand chose, en fait, sourit-elle. Ravie d'avoir discuté avec toi, et à la prochaine, termina-t-elle en agitant la main avant de tourner tranquillement les talons.

En tout cas, elle était certaine d'une chose: jamais elle ne s'entendrait correctement avec cette fille!


[tu fais un dernier post et je boucle Wink ]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shindoë

avatar

Espèce : Mutante
Messages : 15
Date d'inscription : 09/07/2014

MessageSujet: Re: Mort (adj.): état assez définitif incluant un cadavre [Shindoë]   Mar 15 Déc - 23:52

Toutes lames dehors, Shindoë était à un cheveu d’étriper bien proprement le garde qui avait eu le malheur de les déranger, mais Alice ne l’entendit visiblement pas de cette oreille et la saisit par le col, la stoppant brutalement dans son élan. Le souffle court, les yeux étrécis de colère, la jeune Russe poussa un sifflement.

-Bon…on va rentrer avant que tu ne fasses n’importe quoi, déclara Alice alors qu’elles quittaient la pièce, traversant les gardes comme s’ils n’étaient faits que de brume. Comprends-moi, je n’ai pas très envie que tu donnes plus de travail à Maddie.

-Bureaucrates, siffla Shindoë en suivant de mauvaise grâce son prétendu guide.

-Et puis bon, ajouta sa guide, le Chaos, c’est tout de même très surfait comme lieu de vacances, je ne suis pas certaine que tu apprécierais.

-J’imagine que, de toutes façon, tu ne me laisse pas le putain de choix, grogna la Russe.

Soudain, au beau milieu d’un détour dans le couloir sans vie de ce laboratoire dans lequel elle s’était donné la mort, l’air se troubla, se raréfia, devenant presque liquide avant de devenir vapeur, et elles se retrouvèrent là d’où elles venaient. Shindoë regarda autour d’elle, puis se posa la main sur la tempe, prise d’un soudain vertige. Bon sang…

-Bon, sur ce. A ta guise, Shindoë, de me croire ou non. Ça ne changera pas grand-chose, en fait. Ravie d’avoir discuté avec toi, et à la prochaine, sourit Alice en lui adressant un signe de main avant de s’éloigner.

Shindoë resta plantée là un moment, puis s’assit. Sa tête bouillonnait. De quoi se souvenait-elle… ? L’arme cachée dans ses cheveux…le métal réchauffé contre sa tempe…son doigt qui pressait la cachette… Et rien… Puis elle s’était réveillée dans cette réalité où rien n’avait de sens.

Soudain, une pensée lui vint. Est-ce qu’on pouvait faire le deuil de son existence ? Quelque part…peut être qu’elle venait, effectivement, de mourir… Mais comment était-ce possible ?!

La jeune femme secoua la tête, puis se remémora les cinq étapes du deuil. Déni, colère, marchandage, dépression, puis acceptation. D’accord.

Si elle était morte et devait effectivement faire de deuil de sa vie terrestre, elle était entre le déni et la colère… Peut-être même était-elle arrivée à la phase de marchandage. Mais…il fallait qu’elle soit vraiment morte…

Un sourire amer lui monta aux lèvres. Mais comment en être vraiment sûre, à la fin ? Qu’est-ce qui allait lui prouver qu’elle était bel et bien morte ?! Et en même temps, qu’est-ce qui lui prouvait qu’elle était toujours vivante ?

Un grognement lui échappa. Réfléchir lui faisait mal à la tête. Tout lui faisait mal à la tête.

Elle regarda là où avait disparu Alice. Et si elle avait raison… ? Et si… AH ! Et puis zut ! Shindoë se décida à jeter l’éponge. Elle n’avait pas le droit de réfuter des preuves manifestes, même si elles lui paraissaient absurdes !

Avec un lourd soupir, Shindoë commença à errer dans les couloirs de ce lieu entre la vie et la mort sans y être. L’éternité allait être longue…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mort (adj.): état assez définitif incluant un cadavre [Shindoë]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mort (adj.): état assez définitif incluant un cadavre [Shindoë]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " Puisque mon coeur est mort, j'ai bien assez vécu " [Eros & Thanatos]
» Antiope - Je ne tiens pas assez à la vie pour craindre la mort...
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre vie et mort :: Le monde des humains :: Les 5 continents :: Asie-
Sauter vers: